jeudi 7 mars 2013

Le festival international des jeux

C'était le weekend dernier à Cannes et c'était top. Je profite de cette journée d'attente forcée pour vous raconter une journée au festival.

Petit flash back à samedi dernier, départ tôt le matin (après une nuit de seulement 4h, autant dire que ça pique!), direction Cannes !
Arrivés sur place, on rentre assez rapidement dans le Palais des Festivals. On décide de faire un petit tour avant de se poser et de commencer à participer à des jeux. 

Les premières allées sont pour les jeux traditionnels (échecs, dames, tarot, contrée...), ce qu'on peut dire, c'est qu'il n'y a pas foule (en témoigne le papy endormi sur sa chaise à force d'attendre...).
On continue et on atterrit dans les jeux grands publics, je crois que c'est là qu'il y a le plus de monde (et d'enfants). On trouve des tables d'initiation à des jeux comme loup garou, perudo, time's up ou encore jungle speed. 
On avance encore et là on commence à trouver les gros jeux de plateaux, et les jeux de rôle. Nous voila dans l'antre du salon, où on peut croiser quelques personnes qui sont le cliché même des joueurs (je suis sure que vous voyez ce que je veux dire!)

Et c'est là que A est passé en mode groupie...car beaucoup d'auteurs qu'il aime bien étaient présents, mais également des éditeurs et Tric Trac.
Passé ce grand moment d'émotion (hum hum), nous voila parti à la recherche d'une table de jeu. Les jeux qui nous intéressaient étant pris d’assaut, on a fait une pause repas!

Après cette pause casse-croûte, on s'est dirigé vers les JDR (jeu de rôle pour les intimes), et on s'est inscrit pour jouer une petite partie. 
On était 4 (donc parfait pour une table de jeu), et après nous avoir proposé plusieurs choix, on choisit Shame Inc d'Etienne Goos, avec pour MJ l'auteur Himself.
C'est un jeu qui a gagné le concours des Démiurges en herbe, et qui n'est pas encore commercialisé. 
En résumé, Shame Inc est une société qui se charge d'humilier des gens à la place de ses clients. Les joueurs incarnent des salariés de cette entreprise et doivent mettre au point des plans machiavéliques pour honorer leur contrat.
(Et là c'est le moment ou la moitié des lecteurs partent en courant en pensant que je suis dingue ^^).
Au final on a passé une bonne partie de l'après midi sur cette partie, et on a adoré !  
Pour finir sur le festival, il y a aussi un espace manga, mais franchement il ne vaut pas le coup (il faut dire qu'il y avait aussi la Japan expo à Marseille ce jour là).

Et vous, vous faites aussi des jeux?


A bientôt pour de nouvelles CreaKenji !
(re absente quelques temps à cause de nouveaux soucis de santé)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une petit bonheur à partager?